fbpx
Nutrition

Règle n° 4: Ne pas sauter de repas.

Cette «technique» adoptée de nombreuses personnes qui se surveillent est fortement déconseillée pour plusieurs raisons.

il peut être parfois être  bénéfique de pratiquer le jeûne pour autant que cela soit fait dans de bonnes conditions : il s’agit alors d’avoir une activité physique et intellectuelle compatible avec le Jeûne.

En vous recommande alors de rester au calme, de vous reposer et même de rester coucher une bonne partie de temps.I faut également absorber des liquides en quantités suffisantes, de façon à obtenir l’effet, souvent attribué au jeûne, de purification du corps et d’élimination des déchets et des toxines.De plus, il est hors de question de pratiquer le jeûne sur une longue période ; un ou deux jours sont généralement conseillés.Si vous choisissez de pratiquer le jeûne, faites le d’une manière
réfléchie et ayez une activité réduite appropriée.
Mise à part le jeûne, qui doit rester un procédé exceptionnel et
limité dans le temps, sauter un repas est peu recommandé.

Si vous le faites dans le but de rattraper un excès alimentaire, ou en prévision d’un repas qui s’annonce substantiel, il est préférable de faire une collation légère, qui reste contrôlée et d’apport calorique peu important.

C’est I’occasion de consommer du fromage blanc à 0 % de matières grasses, ou un potage de légumes bien onctueux et bien épais.
N’oubliez pas de boire de l’eau, tout au long de la journée et à chaque fois que vous ressentirez un petit creux après ce repas léger.

Cela vous remplira l’estomac et vous permettra d’attendre le repas Suivant qui sera pris en conséquence et donc composé de façon a équilibrer votre alimentation sur la journée.

En sautant un repas, vous aurez tendance à vous rattraper au repas suivant, ou à ne pas pouvoir «tenir» jusqu’à celui-ci et à
vous jeter sur n’importe quoi, de préférence sur un aliment
peu recommandé et non diététique : toute frustration entraîne plus ou moins facilement et plus ou moins rapidement une compensation.

Certaines personnes sautent des repas faute de temps, ou parce qu’elles ont un agenda trop rempli et ne peuvent se préparer un repas diététique ou parce qu’il n’est pas facile d’emporter au bureau un repas bien équilibré.
Dans ces cas, il vaut mieux vous tourner vers les préparations diététiques que vous trouverez dans les pharmacies et dans les rayons de diététique.

Il s’agit de repas complets à base de protéines.

Adoptez le rythme des enfants.


Trois repas par jour et une ou deux collations sont recommandées par les nutritionnistes, car manger souvent (et non pas grignoter sans arrêt) fait brûler plus de calories que consommer les rations autorisées en une ou deux fois. A chaque fois le cycle de la digestion est entier et exige d’utiliser un nombre donné de calories.
Quand on mange souvent et en petite quantités, l’organisme utilise les calories et ne les stocke pas.

On évite les fringales qui font manger n’importe quoi et en grande quantité car on évite les fortes décharges d’insuline, l’hormone de la  faim, seule hormone qui fasse grossir.
Manger souvent, en petite quantités, permet de mieux digérer, et de ne pas avoir l’estomac distendu et de plus en plus exigeant du point de vue du volume.

Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close