fbpx
Nutrition

A QUOI SERT LES FRUITS ?

LES FRUITS

Les fruits sont dans l’ensemble peu énergétiques, pauvres en lipides et protides, riches en eau, en vitamines C, A et du groupe dans une moindre mesure, en sels minéraux, la consommation de fruits frais participe à l’équilibre alimentaire si indispensable à notre bonne  santé. Les fruits préviennent et évitent les déficits vitaminiques, participent à la bonne santé du corps, à l’entretien et à régénération des cellules, aident à faire reculer et à  prévenir des troubles tels que maladies cardio-vasculaires, artériosclérose, rhumatismes, goutte, colique néphrétiques, infections, fatigue … du fait de leur forte teneur en sels minéraux, ils ont dans l’organisme un rôle fortifiant, reminéralisant, recalcifiant et anti-anémiant. Leur richesse en fibres alimentaires leur permet également de remédier ou de limiter la constipation, les odeurs intestinales, les risques de cancer du côlon, les risques cardio-vasculaires et les prises pondérales.

ABRICOT

L’abricot est moins calorique et riche en sucre il n’y parait (50 kcal pour 100 g et 10 g de glucides pour 100 g). Il est riche en sels minéraux et notamment en potassium. Sa teneur en provitamine A est particulièrement remarquable puisque consommer deux ou trois abricot suffit à assurer les besoins journaliers en vitamine A.

L’abricot, par sa composition, favorise la régénération cellulaire et retarde les effets du vieillissement ; il aurait, selon certains, le pouvoir d’accroître la longévité. Ce fruit contient des fibres en grandes quantités et facilite le transit intestinal.

 

AMANDE

L’amande est, comme tous les fruits oléagineux, très énergétique (620 kcal pour 100 g d’amande sèches) et riche en acides gras mono-insaturés. L’amande contient des sels minéraux en fortes proportions. Notamment du magnésium, du phosphore, du calcium et du fer et un peu de vitamines du groupe B. l’amande a un effet bénéfique et stimulant sur le système nerveux et favorise la calcification des os.

ANANAS

Fruit exotique faiblement énergétique (50 kcal pour 100 g) l’ananas possède plusieurs attrais. Il est riche en vitamines, notamment C et A, et en potassium. Il contient une enzyme, la broméline, à l’action favorable à la digestion en général et des protéines en particulier. Certaines théories ont fait de ce fruit la base de régimes amaigrissants dont l’efficacité demande encore à être sérieusement démontrée, mais son action stimulante sur la digestion semble ne pas être mise en doute. On lui attribue également des vertus dépuratives et désintoxiquantes, et la faculté d’aider à la lutte contre l’artériosclérose. Sa forte teneur en fibres lui confère des propriétés laxatives intéressantes. Il est également diurétique et emménagogue, le jus d’ananas, pas tout à fait mûr, est vermifuge.

 

BANANE

La banane est fruit très riche en amidon ; au fur et à mesure du mûrissement, l’amidon se transforme en glucose, aussi la banane bien mûre est-elle un fruit très énergétique. Par contre, la banane verte peut très bien être consommée par des personnes diabétiques ou suivant un régime amaigrissant très nutritif, elle est recommandée aux enfants, aux personnes âgées et aux convalescents.

CASSIS

Le cassis contribue dans l’alimentation à l’apport de provitamine A et de vitamine C notamment (100 à 300 mg pour 100g). Il contient dans des proportions non négligeables du calcium, du fer et du potassium ce fruit possède des propriétés revitalisantes et tonifiantes.

Les feuilles de cassis préparées en infusion (une cuillère à soupe par tasse d’eau) aident à lutter contre l’acide urique et s’utilisent en cas de goutte, de rhumatismes et d’arthrite. Elles ont également une action bénéfique sur la circulation sanguine.

L’infusion de baies (une poignée pour un demi-litre d’eau) s’utilise en gargarismes ou bains de bouche contre les affections de la bouche et de la gorge.

 

CERISE

La cerise est un fruit assez calorique (75 kcal pour 100 g), en glucides. Sa teneur en potassium et vitamine A set intéressante. Ce fuit contient beaucoup de fibres et rend de grands services aux personnes souffrant de constipation. Cependant sa peau peut avoir une action irritante sur les intestins fragiles. Les queues de cerise se préparent en décoction (une poignée ou deux par litre d’eau, trois s par jour) et possèdent une forte action diurétique et drainante qui explique leur indication notamment lors de régime amaigrissants. La décoction de queues de cerise a également une action bénéfique sur les troubles et inflammations urinaires, goutte et arthrite.

CITRON

Peu calorique et pauvre en glucides (8 g pour 100 g), le citron set une source précieuse de sels minéraux (calcium notamment) et de vitamine C (entre 30 et 100 mg pour 100 g), il est d’ailleurs éminemment antiscorbutique. Le jus de citron fortifie l’organisme, il est l’ami des personnes fatiguées, convalescentes ou anémiées le jus de citron possède des vertus antiseptiques et astringentes : on le consomme contre les rhumes, grippes, fièvres et en bains de bouche contre les aphtes ; il entre également da la composition des gargarismes contre les maux de gorge. Le jus de citron facilite la digestion tout en ouvrant l’appétit ; malgré son goût acide, il limite les acidités de l’estomac. On a recours également au jus de citron contre le hoquet, les insuffisances et paresses du foie ou de la vésicule biliaire. Un verre de jus de citron tous les matins à jeun aide à faire baisser le taux d’urée et à lutter contre la goutte et les rhumatismes. Les semences de citron broyées sont fébrifuges et vermifuges.

Une application de jus de citron matin et soir, pendant une semaine, soigne les ongles cassants, et l’application deux fois par semaine d’une lotion à base de jus de citron atténue les rides et éclaircit le teint. Un brossage hebdomadaire au jus de citron aide à garder des dents blanches.

 

CITROUILLE-POTIRON

Avec sa chair orange, aucun doute, le potiron est riche en provitamine A, et c’est, dans le domaine des vitamines et des sels minéraux, son seul intérêt, car il en est relativement dépourvu. La chair de la citrouille est peu calorique et très riche en fibres, elle sera ainsi appréciée des constipés, les graines de citrouille constituent l’un des plus remarquables remèdes qui existent contre le ver solitaire et le ténia : on les mangera (telles quelles ou pilées à raison d’une cuillère à soupe par jour, le matin de préférence) ou on les préparera en décoction (une cuillère à café par tasse d’eau).

COING

Le coing ne se consomme pas tel quel en raison de son âpreté mais en gelée ou compote. Riche en potassium, il est en revanche relativement pauvre en vitamines. L’intérêt de ce fruit réside dans sa forte teneur en pectine : il a donc des propriétés astringentes et lutte efficacement contre les diarrhées.

 

FIGUE

Sa teneur en potassium, calcium, magnésium et fer en fait son principale attrait nutritif (souvenez-vous que la figue fraîche apporte environ 80 kcal pour 100 g et la figue sèche environ 275 !). La figue fraîche, riche en fibres, a également une action laxative intéressante.

Attention, la figue sèche contient en importante proportion de l’acide oxalique, ce qui l’interdira aux personnes souffrant de maladies rénales. La décoction de figues sèches (100 g de figues dans un litre d’eau) s’avère efficace contre les toux sèches. Pour faire disparaître les verrues, humectez-les avec du latex de figuier jusqu’à ce qu’elles se détachent d’elles-mêmes.

FRAISE

Peu calorique (36 kcal pour 100 g) et pauvre en glucides (7 g pour 100 g), les fraises sont riches en potassium et calcium et contiennent, quoiqu’en proportions moyennes, de la vitamine C, l’ingestion de fraises est parfois à l’origine de certaines réactions allergiques urticantes. Par leur composition, les fraises alcalisent les urines, leur consommation est indiquée en cas d’arthrite, d’hypertension, d’artériosclérose. La racine du fraisier possède des propriétés astringentes, toniques, diurétiques et dépuratives. La  décoction de racines et de feuilles de fraisier (une poignée par litre d’eau) s’avère utile en cas d’affections de voies urinaires, de blennorragie, de rhumatismes ou de goutte. Pour finir, écraser une fraise sur votre brosse à dents aide à l’élimination progressive du tartre.

 

GROSEILLE

Les groseilles peuvent être dégustées sans risque de prise de poids, elles sont faiblement énergétiques et contiennent peu de glucides. Elles sont relativement riches en vitamine C et ont une action tonifiante sur l’organisme et le système nerveux. Leur consommation est indiquée aux personnes d’inflammations de l’appareil digestif et urinaire. Pourvues de fibres, elles ont d’intéressantes propriétés laxatives et également diurétiques.

MYRTILLE

Plus encore que la groseille, la myrtille apporte peu de calories (16 kcal pour 100 g) et contient en très faibles proportions des glucides circulatoires et veineux et aide à prévenir les problèmes liés à l’hypertension. Son jus a des propriétés antiseptiques et elle est réputée pour accroître l’acuité visuelle et préserver la vue. La myrtille possède des vertus désinfectantes et astringentes utiles dans le traitement des infections de l’appareil digestif.

 

OLIVE

Les olives contiennent en de bonnes proportions des sels minéraux. Elles sont très caloriques et les olives noires jusqu’à trois fois plus que les vertes (350 kcal pour 100 g), cela tient à leur teneur en lipides. De part leur mode de conservation, elles sont très riches en sodium et elles ne sont pas recommandées dans le cas de régime hyposodé. Les olives aident à résoudre les sables et calculs de la vésicule biliaire. Elles sont également recommandées en cas de constipation ou de colite. Les feuilles d’olivier, comme les fruits, facilitent la résorption des calculs biliaires. L’infusion de feuilles (une poignée par litre d’eau) est indiquée en cas de fièvre, d’hyper-tension, d’inflammations des voies urinaires, de calculs, de goutte et de rhumatismes.

 

ORANGE

Le principale intérêt de l’orange réside dans sa forte teneur en vitamine C, elle contient également de la provitamine A et des sels minéraux. Ce fruit à des vertus tonifiantes recommandables aux personnes fatiguées, convalescentes et aux enfants. Le jus d’orange a une action bienfaisante sur les troubles et infections de l’estomac et de l’intestin ainsi que sur les colites. Riche en sels minéraux, elle aide à fixer le calcium.

 

POMME

La pomme constitue une aide précieuse pour les personnes qui suivent un régime amaigrissant, elle donne rapidement une impression de satiété sans être trop calorique. Elle agit comme un stimulant  et un régulateur sur les reins et les fonctions hépatiques. La pomme contient beaucoup de pectine ce qui la rend utile dans les traitements contre les diarrhées. Ce fruit peut également aider à prévenir et à lutter contre l’augmentation du taux de cholestérol. Enfin, croquer une pomme au coucher peu favoriser l’endormissement.

PRUNEAU

Le pruneau, très énergétique, intéresse par sa forte teneur en potassium et en calcium. Ce fruit constitue également un remède radical contre la constipation, pour  plus d’efficacité, il doit être pris à jeun.

 

RAISIN

Le raisin est un fruit très calorique et riche  en glucides qu’on a parfois conseillé à tort en cure pour des régimes amaigrissants. Riche en fibres, il est laxatif mais ses pépins et sa peau irritent facilement les intestins fragiles. Le raisin s’avère bénéfique contre la dyspepsie, la goutte, l’arthrite et les lithiases biliaires ou urinaires. Ce fruit a aussi d’importantes  propriétés dépuratives qui désintoxiquent l’organisme et améliorent l’état de la peau.

TOMATE

Riche en vitamine C, ainsi que A et B, elle est nutritive-ment intéressante. De plus, elle est faiblement calorique et convient parfaitement à l’alimentation de ceux qui suivent un régime amaigrissant. Les personnes ayant les intestins facilement irritables auront intérêt à retirer la peau. La tomate aide à l’élimination de l’acide urique et est recommandée aux personnes souffrant de rhumatismes.

Contre les calculs et les inflammations de la vessie, boire une décoction filtrée de deux poignées de feuilles de tomates séchées dans un demi- litre d’eau.

Les jus de fruits

Les jus de fruits sont une excellente façon de consommer des fruits : il est possible de les presser (les agrumes notamment), de les passer à la centrifugeuse ou, pour éviter les pertes en fibres alimentaires, de les mixer en ajoutant ensuite de l’eau pour obtenir des jus pas trop épais. Préparez vos jus de fruits avec un fruit unique ou des associations que l’on peut inventer à l’infini. Le jus frais doit être consommé immédiatement pour éviter les pertes en vitamines, notamment.

Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close