fbpx
Nutrition

L’IMPORTANT SUR LES LÉGUMES

Pourquoi est-il recommandé de manger des légumes ?

-Ils permettent de diversifier et d’équilibrer son alimentation

-Une bombe de vitamines

-Ils améliorent l‘équilibre acido-basique de notre organisme

-Ils permettent de réduire les risques d’infarctus et de cancer

-Ils favorisent la digestion

-Ils rendent la peau plus belle

-Ils hydratation notre organisme

-Bénéfiques pour la santé des os

-Ils empêchent la dégradation des tissus musculaires

-De véritables alliés minceur

 

Les légumes présentent des avantages et bienfaits similaires à ceux des fruits. Leurs caractéristiques générales sont une forte teneur en eau et une faible valeur énergétique (l’essentiel des calories étant apporté par des glucides constitués principalement d’amidon et pour certains, comme les carottes, de saccharose). Ils contiennent peu de lipides et de protéine, mais celle-ci sont de bonne valeur et de bon équilibre biologique. Ils sont riches en vitamines, sels minéraux et oligo-éléments ainsi qu’en fibres alimentaires.

CONSEILS

Au dîner, les soupes de légumes sont un excellent moyen pour en consommer beaucoup et ainsi faire le plein de vitamines!

En hiver, quand le choix de légumes frais est moins grand, optez pour des surgelés de vos légumes préférés, plutôt que pour des légumes en conserves. En effet, à la différence des conserves, les surgelés présentent moins de matières grasses ou de produits chimiques ajoutés!

Enfin, leurs saveurs, leurs nombreuses variétés et leurs nombreuses façons de les cuisiner font qu’on ne peut s’en lasser.

 

AIL

L’ail possède de très nombreuses propriétés curatives. Il possède des vertus vasodilatatrices et agit favorablement sur le cœur, la circulation sanguine et l’ensemble du système veineux. Il aide à combattre le cholestérol. Il est utile pour lutter contre les vers et les troubles intestinaux. Pour faire disparaître les cors, les verrues et les durillons, piler une gousse d’ail et appliquer en cataplasme en protégeant par un sparadrap, matin et soir.

 

ARTICHAUT

L’artichaut est faiblement calorique mais, à son désavantage, il contient peu de vitamines et sel minéraux. Son principal intérêt réside dans les propriétés dépuratives, digestives et cholagogues de ses feuilles. Il stimule les fonctions hépatiques et biliaires. Toutes les personnes souffrant de paresse du foie, de calculs se trouveront soulagées par une décoction de feuilles d’artichaut. Ce légume aide, par ailleurs, à dissoudre le cholestérol et à faire baisser le taux d’urée. Pour la décoction, les feuilles dentées de la tige sont plus efficaces encore que les feuilles que l’on consomme (compter une cuillère à café de feuilles coupées par tasse d’eau).

 

CADRE BETTE OU BLETTE

Leur goût un peu fade ne doit pas faire oublier que les bettes sont riches en vitamines (A et C surtout) et sels minéraux. Très riches en fibres, elles ont des propriétés laxatives certaines. La bette et son eau de cuisson ont également des vertus diurétiques et aident à résoudre les inflammations urinaires. Ce légume contient en forte proportions de l’acide oxalique et sera déconseillé aux personnes souffrant de lithiase, notamment.

 

CAROTTE

Peu énergétique, la carotte contient de nombreux sels minéraux dont du phosphore, du potassium et du calcium et elle est particulièrement riche en provitamine A. elle contribue à préserver la vue et à augmenter l’acuité visuelle. On attribue à la carotte une action bénéfique, raffermissante et même rajeunissante sur les tissus. Ce légume possède également des propriétés émollientes, cholagogues et diurétiques. Elle stimule les fonctions biliaires et la sécrétion lactées.

Le jus de carotte possède aussi des vertus propres à soulager l’enrouement, la toux, les bronchites et les accès d’asthme. On peut également donner un morceau de carotte à mâcher aux jeunes enfants pour soulager et stimuler la percée dentaire. Les brûlures seront soulagées en appliquant un cataplasme de carottes râpées.

 

CÉLERI

 

Céleri-branche ou céleri-rave sont peu énergétiques et conviennent aux régimes amaigrissants mais ils sont malheureusement peu intéressants du point de vue nutritionnel, surtout le céleri-branche (peu de vitamines et sels minéraux). Le céleri a une action dépurative et diurétique importante. On attribue également au céleri des vertus aphrodisiaques : sa forte action diurétique provoque une légère irritation des voies génito-urinaires entraînant une stimulation érotique.

 

CONCOMBRE

Très faiblement calorique puisqu’il contient jusqu’à 96% d’eau, le concombre convient parfaitement aux régimes. Il a une action diurétique et dépurative importante et soulage les calculs de la vessie, les rhumatismes et la goutte. Le concombre tonifie l’organisme.

Il est riche en fer et en fibres (les personnes aux intestins fragiles le supportent parfois mal).

 

CRESSON

Le cresson est peu énergétique et contient en fortes proportions des sels minéraux (potassium, calcium, fer, soufre …) et de la vitamine C et A. il tonifie  et renforce les défenses de l’organisme. Possède également des propriétés dépuratives, diurétiques et apéritives. Pour conserver ses vertus curatives, le cresson doit être consommé cru. Mâcher tous les jours quelques feuilles de cresson aide à renforcer les gencives.

Attention cependant, il arrive que le cresson sauvage soit porteur d’un parasite, la douve, qui génère des maladies hépatiques parfois graves et douloureuses.

 

EPINAR

On considère, à tort, les épinards comme l’une des principales sources de fer de l’alimentation : le persil, le foie, le cacao, les moules en contiennent beaucoup plus. Les épinards apportent par contre de bonnes proportions de vitamine B9 ou acide folique, de vitamines A, C et  K. ils tonifient et renforcent l’organisme et conviennent bien aux personnes fatiguées. Le jus de cuisson des épinards est souverain en cas d’anémie mais contre-indiqué en cas de troubles hépatiques. Les épinards contiennent de l’acide oxalique qui en interdit la consommation aux personnes souffrant de maladies rénales et de rhumatismes.

 

FÈVE

L’intérêt nutritionnel des fèves est indéniable c’est le légume sec le plus riche en minéraux et il contient beaucoup de vitamines du groupe B. les gousses de fève préparées en décoction soulagent les cystites, les lithiases urinaires et les troubles de la prostate. Pour soulager les panaris, tremper le doigt dans une macération  de feuilles de fève chaude (dans une tasse d’eau, faire macérer une poignée de feuilles de fève).

 

HARICOT

Les haricots verts contiennent en des proportions intéressantes du calcium, du phosphore, de l’iode. Très peu calorique (ils se composent à 90% d’eau), ils conviennent pour une alimentation de régime et peuvent être consommés par les personnes diabétiques. Ils contiennent fibres et cellulose qui les rendent précieux aux sujets souffrant de constipation. Les haricots verts ont également des propriétés stimulantes sur le système nerveux et le pancréas.

Les cosses de haricot préparées en décoction (une poignée par litre d’eau) sont diurétiques et ont une action bénéfique en cas d’albuminurie et de diabète.

 

LAITUE

Excessivement peu calorique, la laitue apporte calcium, potassium et vitamine A. riche en cellulose, elle favorise le transit intestinal. La laitue a des vertus calmantes et bénéfiques sur le système nerveux ; consommée le soir ; elle apaise les nerveux et favorise leur sommeil.

On lui attribue également une action certaine sur la régénération et la conservation des tissus. Rhumatisants et incontinents tireront également grand bénéfice de la consommation de laitue.

 

OIGNON

Les oignons sont très riches en phosphore, en silice et en iode et contiennent des vitamines A, B et C.  Ils stimulent les activités intellectuelles, ont une action protectrice sur les os et les artères et participent à la lutte contre l’ostéoporose. L’oignon constitue également un excellent diurétique. Contre les rhumatismes, préparez une décoction dans un litre d’eau avec trois oignons coupés (boire deux verres par jour). Contre les migraines, faites des cataplasmes d’oignons crus sur le front. Pour traiter les abcès et les furoncles, préparez des cataplasmes d’oignons cuits au four. Contre les bourdonnements d’oreille, placez dans l’oreille un coton imbibe de jus d’oignon.

 

POIREAU

Peu énergétique (42 kcal pour 100 g), il convient bien aux personnes suivant un régime amaigrissant. Le poireau est riche en soufre et contient du phosphore, du calcium et du fer. Riches en cellulose, les poireaux facilitent le transit intestinal. Ils possèdent également des propriétés diurétiques. Le bouillon de poireaux est particulièrement recommandé en cas d’albuminurie, d’excès d’urée, de rhumatismes et de troubles urinaires et rénaux.

1 2Next page
Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close