fbpx
Nutrition santé

Les vitamines doivent être apportées par l’alimentation

Les carences vitaminiques sont dues aux nouveaux modes de vie, imposés par la société. Le fait de faire oublier à la famille sa façon de vivre, sous le faux prétexte du développement et du progrès, n’a fait qu’aggraver la situation, les gens ne travaillent plus pour eux dans leur maison, ils ne choisissent plus leur nourriture, comme avant, ils ont même perdu la connaissance des produits naturels provenant de la nature. L’alimentation est passée du stade ménager, où la famille, même pauvre, pouvait faire varier son menu, au stade commercial, où le menu est choisi sur la base du prix et de la disponibilité. La pratique a joué négativement du fait que, la cuisson humide (type pot au feu) est abandonnée au profit de la cuisson rapide en friture.

Les carences en vitamines ne sont pas dues au manque de vitamines dans les aliments, mais au manque d’aliments qui les contiennent dans le menu. La catastrophe est due à la société elle-même devenue incapable de vivre, et incapable de s’autogérer. Les qui travaillent et laissent leur foyer sont perdantes sur tous les plans. Les carences vitaminiques se constatent plus chez la femme, et l’enfant. Le travail de la femme, même justifié, n’est pas en sa faveur, si on tient compte du stress, de la fatigue et de la malnutrition. Nous parlons de la dégradation de la ur le plan santé et non de la carence vitaminique.

Les carences en vitamines ne seront pas satisfaites par la technologie de la modification génétique, ni par le géni génétique, qui ne tient pas compte de la pauvreté et du manque de l’espace pour produire. Les techniques biotechnologiques concernent les cultures des grandes parcelles, et par conséquent la production diversifiée ou variée n’existera plus dans les stratégies visant la production à grande échelle.

Les vitamines ajoutées aux aliments de base pour lutter contre les carences en ces vitamines, sont synthétisées chimiquement, leur dosage est mal contrôlé, d’autant plus que les gens peuvent les acheter sans prescription médicale. Les quantités ajoutées aux aliments, supposent une carence totale chez la population et ne tient compte ni de l’âge ni du sexe.

Une surdose en vitamine C peut causer une diarrhée, les doses excessives en vitamine C peuvent bloquer les traitements à la chimiothérapie, pour les atteint de cancer, surtout en présence d’antioxydants. La cellule cancéreuse est nourrie dans ce cas et on assiste à une résistance à la chimiothérapie.

La vitamine A peut causer des problèmes en cas de doses excessives (plus de 25.000 UI par jour) : des maux de tête, des pertes de cheveux, des dommages au niveau du foie et une anomalie fœtale chez les enceintes

Les vitamines A et D sont stockées au niveau des graisses et dans le foie causant:

Une cirrhose du foie

Une fatigue

Une peau sèche

Une surdose en vitamine B1

Risque de prolifération des tumeurs

 

Une surdose en vitamine B6

Neuropathie périphérique

Perte du contrôle des sensations

Où trouver les vitamines ?

Les produits naturels sont les meilleures sources de vitamines. Les quantités apportées par l’alimentation sont suffisantes pour le corps. Les régimes pauvres en en céréales et légumineuses et les régimes pauvres en légumes et fruits peuvent aboutir à une carence en vitamines. L’ajout de certaines vitamines dans les aliments en vue d’un enrichissement n’est pas la solution adéquate pour les problèmes de carences vitaminiques.

La diversification de l’alimentation est la meilleure solution pour pallier au problème de carences vitaminiques. Les aliments saisonniers, les herbes, les graines, les fruits, les légumes, les fruits les viandes et poisson et le lait sont tous source d’au moins une vitamine en quantité raisonnable.

Les vitamines liposolubles

Vitamine A

Carottes, patate douce, courgette, asperges, artichaut, brocoli, épinards, piment, céleri, persil, orge vert, les herbes verts, les feuilles de légumes, les germes des graines, Propolis, pollen, abricots. Le régime végétal n’est jamais carencé en cette vitamine.

Vitamine D

Œufs beldi, le poisson, le son, le soleil, escargots (l’escargot contient la forme active).

Vitamine E

Huiles végétales, lin, noix, le germe de blé, les amandes, l’arachide, le sésame, le cresson, la nigelle, le soja.

Vitamine K

Presque tous les végétaux: Le céleri, le brocoli, la betterave, les asperges, l’avocat, le piment, les petit pois, la moutarde, les graines, la viande, le lait, les œufs. Produit par les bactéries dans le tube digestif.

Les vitamines hydrosolubles

Vitamine C

Les fruits frais surtout les agrumes, les grenades, les piments, la patate douce, le brocoli, les asperges, l’avocat, le persil, la coriandre, le lait de dromadaire. Tous les fruits en contiennent.

Biotine

Carotte, feuilles mauves, les choux, les oignons.

Vitamine B1

Poulet beldi et dinde beldi, céréales, le foie, la levure, les légumes, les noix. La thiamine peut se trouver dans tous les aliments mais en faible quantité.

Vitamine B2

Produits laitiers et produits de la mer surtout les algues, les asperges, le brocoli, les champignons, l’avocat, la vitamine B2 se trouvent dans tous es produits végétaux surtout verts.

Vitamine B3

Produits animaux : poulet beldi, œufs beldi, viandes, produits de lamer, produts laitiers,

Vitamine B5

La plus fréquente des vitamines : produits laitiers fermentés, légumineuses, céréales, produits de la mer, foie, œufs beldi, les végétaux, les viandes.

Vitamine B6

Blé complet, orge, légumineuses fraîches, les graines germées, les légumes, les fruits, les noix, le soja, le  foie.

Vitamine B12

Strictement animal : les viandes, les produits laitiers fermentés, les œufs, les produits de la mer, le foie.

Vitamine B9  Acide folique

Les agrumes, les légumineuses, les noix, les graines, le foie, tous les végétaux verts, les asperges, l’orge vert, le millet,

Sachez que :

1- Le régime normal comprenant les légumes, les céréales, les légumineuses, les fruits secs et frais, les graines (lin, fenugrec, cresson, sésame), le millet etc. est un régime qui couvre tous les nutriments, et ne doit  en aucun cas souffrir d’un manque quelconque en vitamines, minéraux ou autres facteurs. Le régime rapide, de dernière minute ou les « fast food» peuvent engendrer une carence sévère en vitamines et en fibres.

2- Les vitamines synthétisées chimiquement et ajoutées aux aliments, ou prises comme médicaments pour corriger certaines carences, peuvent ne pas remédier à la carence comme elles peuvent induire des complications. Dans tous les cas ces solutions sont folkloriques. Et ne peuvent jamais résoudre le problème qui reste strictement alimentaire.

3- La fortification des aliments par les vitamines et/ou les minéraux est une approche commerciale et non médicale ou humaine. Le consommateur est entrain de subir les bêtises médicales en payant de ses poches.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close