fbpx
Santé

 L’aromathérapie: huiles essentielles

 L’aromathérapie

Certains appellent l’aromathérapie la médecine par les odeurs. L’aromathérapie utilise les plantes en extrayant les extrayant les essences par des procédés de dissolution, de pressurage, de macération ou de distillation. La transformation des plantes en essences ou huiles essentiels fait perdre à certaines plantes leurs propriétés naturelles (celle des tisanes) et leur en fait acquérir de nouvelles, aussi ne prescrira-t-on pas les essences de la même façon que les tisanes de plante.

Les essences et huiles essentielles possèdent de puissantes propriétés antiseptiques mais aussi bactéricides et anti-inflammatoires. Les essences détruisent les bactéries et les virus tout en stimulant le système  immunitaire, ce qui constitue un avantage indéniable. Signalons que certaines essences sont très actives et il faudra toujours se montrer circonspect avec l’aromathérapie. Par voie interne, soyez prudent, notamment avec les essences d’absinthe, de sauge, l’hysope, de thuya, de tanaisie, de romarin … les huiles essentielles présentent une structure très complexe, combinaison de nombreuses molécules : alcools, aldéhydes, acides, phénols, esters, acétones, terpènes …

Les essences peuvent diffuser bienfaits par le biais de diverses utilisations. En application, en massage, dans un bain (quelques gouttes dans un bain chaud), en inhalation (quelques gouttes dans un bol d’eau très chaud), ou en usage interne.

Elles agissent particulièrement à travers la peau, probablement par les pores qui sécrètent le sébum ou produisent la sueur. Extrêmement volatils, les principes des essences pénètrent vraisemblablement comme les autres gaz. Pour les appliquer sur la peau, il faut diluer les huiles essentielles dans d’autres huiles (huile d’amande douce ou de soja) pour éviter les irritations dues à leur puissant effet. Les essences de plantes ne se dissolvent que difficilement dans l’eau, pour les absorber vous devrez les mélanger à un yaourt, de la confiture ou du miel, ou sur un morceau de sucre.

 

Troubles et prescriptions d’huiles essentielles

Aménorrhée

Préparer une huile à diluer dans le bain ou pour des frictions sur le ventre et le dos. La préparation se compose de deux gouttes de camomille, deux de genévrier, deux d’estragon et d’une tasse d’huile de soja.

Arthrite

Préparer un mélange avec une goutte de thym, une de romarin, une de genièvre, une de sassafras (à proscrire pour la femme enceinte) et une tasse d’huile d’amande douce. Frictionner les zones douloureuses puis couvrir d’un linge humide et chaud. Répéter l’opération quatre fois par jour.

Bronchite

Utiliser le mélange suivant le bain (dix gouttes), en inhalations (quatre gouttes) ou en frictions sur la poitrine : une goutte d’eucalyptus, une d’hysope, une de pin et une tasse d’huile d’amande douce. En médication orale, les essences associées de thym, de niaouli, de pin et de menthe sont également efficaces.

Cellulite

Se frictionner au gant de crin puis ajouter à l’eau du bain deux gouttes de citron, deux de lavande et deux de cyprès. Prendre ensuite une douche froide et masser les zones à traiter avec le mélange suivant : une tasse d’huile de soja, trois gouttes de citron, trois de sauge et trois de cyprès. On peut aussi dans un but amaigrissant prendre un bain avec un sachet d’algues et six gouttes de citron.

Circulation sanguine

Les diverses affections circulatoires pourront être soulagées grâce à un mélange des huiles essentielles suivantes : cyprès, lavande, sauge et thym.

Colites

Contre les colites prendre, avant les repas, quelques gouttes du mélange suivant : huile essentielle de lavande, de sarriette, de basilic et de carvi.

Coqueluche et toux spasmodiques

Verser sur l’oreiller quelques gouttes d’huile essentielle de cyprès. Renouveler quotidiennement ou même plusieurs fois par jour si le malade est alité.

Cystite

Masser le ventre, les reins et le sacrum avec une huile préparée avec une tasse d’huile de soja et six gouttes de bois de santal, de pin, de genévrier ou de persil. Appliquer ensuite des compresses chaudes puis froides.

Ajouter au bain trois gouttes de cajeput.

En médication orale, on peut prendre quelques gouttes du mélange suivant : huile essentielle de cajeput, de lavande, de genièvre et de niaouli.

Fatigue

Ajouter au bain cinq gouttes de genièvre, cinq de cannelle et cinq de girofle. On peut aussi ajouter au bain quatre ou cinq ou six gouttes d’ylang-ylang pour un effet tonique général, voire légèrement aphrodisiaque.

Fatigue intellectuelle

Prendre, avant les repas, quelques gouttes du mélange suivant : huile essentiel de basilic de sarriette, de thym, de marjolaine et de romarin.

Grippe

Contre la grippe, prendre plusieurs fois par jours deux ou trois gouttes de cannelle dans du miel.

Hémorroïdes

Prendre un bain de siège d’eau glacée puis appliquer un mélange contenant une gouttes de myrrhe, une de cyprès et trois cuillères à soupe d’huile de soja.

Insomnie

Placer sur le radiateur de votre chambre une tasse d’eau contenant une goutte de néroli et une da lavande.

Mauvaise haleine

Faire des bains de bouche avec une tasse d’eau bouillie refroidie et une goutte de myrrhe.

Maux de dents

En cas de douleurs causées par une dent cariée, verser une goutte d’essence de cajeput sur la dent concernée.

Ménopause

Masser le ventre et la nuque avec une préparation contenant une tasse d’huile de soja, trois gouttes de thym, trois de basilic, trois de cyprès et deux de romarin.

Nervosité

Préparer une  huile de massage avec deux gouttes de néroli, deux de mélisse et quatre cuillères à café d’huile de soja et se frictionner la poitrine.

Ajouter au bain deux gouttes de néroli et deux gouttes de mélisse.

Ou bien trois gouttes de petit-grain et trois de sarriette.

Œdèmes

Masser la zone concernée avec une préparation contenant cinq cuillères à soupe d’huile d’amande douce, une goutte de petit-grain, une d’orange et une de rose.

Pellicules

Frictionner trois ou quatre fois par semaine le cuir chevelu avec la lotion suivante : une infusion préparée avec 50 g de sauge et un demi-litre d’eau auquel on ajoute deux gouttes de sauge et deux de thym.

Pertes de mémoire

Avant les repas, prendre quelques gouttes du mélange suivant : huile essentielle de romarin, de sauge, de sarriette, de basilic et de gingembre.

Purifier l’atmosphère de la maison

Placer une coupelle sur une lampe et verser tous les jours quelques gouttes d’essence de thym, de lavande, d’aiguilles de pin et d’eucalyptus. Cette préparation permet également de prévenir les grippes, bronchites, sinusites …

Rhumatismes

Préparer un mélange avec une goutte de genièvre, deux de romarin et deux d’origan et une tasse d’huile d’amande douce.

Frictionner les zones douloureuses. Répéter l’opération quatre fois par jour.

En médication orale, le mélange d’huiles essentielles de genièvre, de thym, de cyprès, de sassafras et de térébenthine est efficace.

Rhume

Se frotter la poitrine, la région des sinus et l’intérieur des narines avec ce mélange : une goutte d’essence de pin, une d’eucalyptus, une de girofles et une tasse d’huile d’amande douce.

En inhalation, verser dans un bol d’eau chaude une goutte d’eucalyptus, une de niaouli, une de pin et une tasse d’huile d’amande douce.

Pour un bain, verser deux gouttes d’eucalyptus et deux de niaouli.

Sinusite

Faire des inhalations en mettant trois gouttes du mélange suivant dans un bol d’eau très chaude : une goutte de niaouli, une goutte d’eucalyptus, une de pin et une tasse d’huile d’amande douce.

Spasmes

Verser dans une infusion de tilleul ou de verveine quelques gouttes de basilic et de marjolaine.

Syndrome prémenstruel

Ajouter à l’eau du bain six gouttes de persil et deux de néroli, OU bien quatre de pin, deux de persil et trois de néroli.

Varices

Ajouter à l’eau du bain. Ou dans la cuvette d’un bain de pieds, quatre ou cinq gouttes de cyprès.

 

Santé et entretient de la peau

Peau normale : passer quotidiennement une huile contenant une goutte de rose, une de camomille et quatre cuillères à café d’huile d’amande douce.

Peau grasse : passer une huile composée d’une goutte de genévrier, une de géranium et deux cuillères à café d’huile de soja ou de jujube.   Appliquer ensuite sur la peau un linge humide et chaud.

Peau sèche : appliquer une huile contenant quatre cuillères à café d’huile d’amande douce, deux cuillères à café d’huile de castor, un quart de cuillère à café d’huile de foie de morue, une cuillère à café d’huile de germe de blé, une goutte de calendula et une goutte d’hysope. Appliquer ensuite un linge chaud imbibé d’eau de rose.

Visage gonflé : masser le visage avec une préparation contenant une goutte de bois de santal, une de géranium ou de cyprès, et deux cuillère à café d’huile d’amande douce. Appliquer ensuite un linge imbibé d’infusion de camomille.

Peau couperosée : masser quotidiennement le visage avec une préparation contenant une goutte de persil, une de camomille, deux cuillère à café d’huile de soja et une cuillère à café d’huile de germe de blé.

Peau acnéique : trois ou quatre fois par semaine faire des fumigations avec dans un bol d’eau bouillie et encore chaude, une goutte de lavande, une de camomille et une de petit-grain.

Tous les jours, après avoir nettoyé la peau, passer une huile contenant deux gouttes de lavande, une de camomille, et une de petit-grain et deux cuillère à soupe d’huile de soja et appliquer ensuite un linge chaud et humide.

Appliquer directement sur les boutons avec un coton-tige une goutte de lavande.

Dermatite : masser la peau avec une préparation contenant deux gouttes de camomille, deux d’hysope et trois cuillères à café d’huile de soja.

En cas d’eczéma sec, préparer pour des frictions un mélange composé d’une goutte de géranium, d’une de lavande, de trois cuillères à café d’huile d’amande douce et de trois d’huile de castor.

En cas d’eczéma gras, passer une préparation contenant trois cuillères à café d’huile de castor, trois d’huile d’amande douce et quatre gouttes de baies de genévrier.

Contre les rides : masser tous les soirs le visage avec un mélange contenant une goutte de rose du Maroc, quatre gouttes de galbanum, une cuillère à café d’huile de germe de blé, une d’huile de soja et quatre d’huile d’amande douce, puis appliquer un linge imbibé d’infusion de pétales de rose.

voir  L’aromathérapie.

 

 

Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close