fbpx
Nutrition

Règle N° 1: Pour manger équilibré, il faut manger de tout

 

Il est très important de consommer des aliments appartenant à chaque catégorie alimentaire, en respectant les quantités et les proportions nécessaires au bon fonctionnement de notre corps.

ainsi, il ne faut jamais éliminé un aliment sous prétexte qu’il fait grossir, sauf bien sûr restriction médicale, en cas de la maladie ou d’intolérance.
Aucun aliment n’est nocif, et aucun aliment n’a de propriétés miraculeuses. La règle de I’équilibre se trouve dans les quantités consommées.
Il faut savoir d’éliminer complètement un aliment de votre assiette sur une longue période ne peut qu’entraîner une carence, immédiate ou ultérieure, qui peut être irrémédiable.

LES LÉGUMES SONT BONS POUR LA SANTÉ.

se basant sur ce précepte, certaines personnes consomment des quantités impressionnantes de légumes cuits ou crus. Or, les fibres contenues dans cette catégorie d’aliments peuvent être irritante pour le tube digestif et donner des coliques. En outre, consommer une grosse quantité d’un aliment vous fait consommer moins d’un aliment qui est indispensable pour votre équilibre.

« certains ne mangent jamais de pain ou de pomme de terre car ils surveillent leur ligne.»


Or, les céréales et les féculents sont indispensables au bon équilibre de notre organisme, car ils sont pourvoyeurs de fibre, de sucre lents et de vitamines. Ils ont aussi le grand avantage de donner une impression de satiété qui est fort appréciable lorsqu’on surveille l’apport calorique.
Ce sont les graisses sous lesquelles on les noie qui leur donnent leur mauvaise réputation calorique et digestive.
Néanmoins, il faut contrôler les quantités consommées.

  • Le beurre

Utiliser trop de beurre peut entraîner, outre un excès de poids, du cholestérol, et peut nuire à vos artères, mais s’en priver complètement peut créer une frustration si on l’apprécie. Or, les frustrations sont suivies de crises de boulimie où l’on craque
complètement pour le beurre ou un autre aliment. De plus, se priver de beurre fait négliger une source importante de vitamine A. II est conseillé d’en consommer 20 g par jour.

  • Les huiles végétales

  • Notre besoin en vitamine E est assuré en grande partie par les huiles végétales, dont la consommation doit être surveillée à cause de leur important apport calorique.
    Ainsi, chaque aliment a son utilité,son importance et … son goût propre. Il faut donc varier les saveurs pour assurer le cocktail vital des indispensables vitamines, sels minéraux et oligo-éléments.
Tags

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Close